La chaleur des mammifères

Par
Éditeur LEMEAC
Paru le
Papier ISBN: 9782760947597
Pour obtenir la disponibilité d'un produit, contactez-nous. Si le ou les livres commandés sont en inventaire, la commande sera traitée entre 1-4 jours. Si les livres ne sont pas en inventaire, votre libraire vous confirmera rapidement la durée du traitement prévue.

René McKay, cinquante-cinq ans, est prof de littérature à l'université. Fraîchement divorcé de sa femme, Vicky, il a peu de contact avec son fils de vingt ans, Mathieu. Renfrogné, désillusionné, il s'est au long des années isolé du monde. Il ne vit pas, il végète, se contentant de répéter à des étudiants distraits des vérités d'un autre âge, des concepts qui n'allument plus personne. Un malheureux séjour en Suède pour prononcer une conférence inepte devant une poignée de blasés est la goutte qui fait déborder le vase. Plus rien de tout ça ne vaut la peine. Fini, l'amour, le sexe ; fini, les illusions, les rêves, les espoirs, l'enthousiasme. Cependant, à son retour, une grève étudiante bat son plein. Et tout est à nouveau possible.

Les libraires craquent

  • Commenté dans la revue Les libraires par Marie-Hélène Nadeau, librairie Poirier

    C’est la force de Biz, son leitmotiv : dans chacun de ses romans, il réussit à expliquer de façon humaine et réfléchie les lourdes réalités de la société québécoise. Et La chaleur des mammifères n’y fait pas exception. René McKay, professeur universitaire devenu aussi passif que ses étudiants, mène une existence essoufflée et éreintée; sa chute, tant professionnelle que personnelle, est imminente. Heureusement, l’individu qui tombe oublie souvent que l’effort collectif et l’entraide sociale peuvent l’aider à se relever. Retraçant le soulèvement étudiant de 2012, Biz repositionne à juste titre la solidarité et l’union dont les Québécois sont capables de faire preuve, et redonne ses lettres de noblesse aux formes sociales injustement dépréciées.

Les libraires vous invitent à consulter

Rentrée 2017 : Littérature québécoise

Par publié le

À surveiller Le corps des bêtes Audrée Wilhelmy (Leméac)Après Oss et Les sangs, l’auteure continue d’échafauder une œuvre littéraire inspirante à l’univers singulier et riche. Tous les jours, Osip Borya, qui habite sur un rocher près de la mer avec son clan, observe et découvre le monde qui l’entoure du haut de la plateforme du phare. Son regard s’attarde sur les bateaux et sur les femmes, sa mère d’abord, puis la femme de l’aîné, Noé.   Aphélie Mikella Nicol (Le Cheval d’août)Son premier rom

Vous aimerez peut-être...

X

Navigation principale

Type de livres